Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans notre article du 17 août 2014, nous avons relaté le résultat de l' enquête que nous avons dirigée en direction des municipalités En revisitant cet article "enquête", vous pourrez retrouver le courrier que nous avions dressé dans un contexte bien précis 

Pour donner suite à cette initiative, nous allons maintenant diffuser sous forme de rappel, la lettre ci-dessous adressée en direction des mairies qui n'avaient pas répondu à notre appel:

                                                 

Bordeaux le 9 septembre 2014                                                                                                                           

 

Madame, Monsieur le Maire,

Par courrier du 28 avril dernier (courrier ci-joint) nous avions sollicité votre municipalité sans, à notre étonnement, obtenir de réponse.

Pourtant, à la suite des réponses au sondage réalisé auprès de nos adhérents, il apparaît que votre commune est bien concernée par les difficultés rencontrées par la présence d’amiante chez les particuliers.

Dans cette lettre, nous évoquions nos préoccupations, nos demandes et nos attentes exprimées auprès du comité amiante du Sénat dont le récent rapport (paru début juillet) brosse la photographie des effets catastrophiques de la présence de l’amiante dans notre pays. Bien que notant quelques avancées, il y est précisé, notamment, les déficiences d’application des 28 préconisations du précédent rapport sénatorial de 2005 et, en conséquence, propose 28 nouvelles préconisations classées en 4 thèmes :

  1. Faire une grande cause nationale de la prévention des risques liés à l’amiante (proposition de 1 à 10),
  2. Améliorer le repérage de l’amiante (qui constitue le maillon faible dans les chantiers de désamiantage -proposition de 11 à 19),
  3. Assurer une meilleure protection des travailleurs (propositions de 20 à 24)
  4. Renforcer la protection des populations (population de 25 à 28),  avec en particulier :
    • abaisser le seuil de présence d’amiante dans l’air, déclenchant des travaux de désamiantage, à 0,47 fibre par litre d’air,
    • mieux informer les particuliers sur la gestion des déchets susceptibles de contenir de l’amiante et réfléchir avec les collectivités locales aux moyens d’organiser la collecte et le stockage à des coûts abordables pour les particuliers.

Ce point 4 répond particulièrement à nos attentes telles que nous les avons présentées dans notre précédent courrier, suscité. Nous nous permettons donc de vous contacter à nouveau en espérant que vous donnerez une suite positive à la présente.

                  Dans l’attente de votre réponse, Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Maire,  

                  l’expression de nos meilleurs  sentimentssentiments.    

Nous espérons des réponses concrètes, porteuses 'une prise en considération sérieuse

                                                                                   

Bonjour Monsieur le maire, suite
Tag(s) : #Enquête

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :